L’effet percolateur

Une amie me racontait comment les dirigeants de PME avec qui elle travaille commencent à être impliqués dans le virage vert des grandes entreprises.

Par exemple, un dirigeant d’une PME n’était pas intéressé à faire de l’écodesign parce que, disait-il, la seule chose qui intéressait ses clients était de payer le meilleur prix.

Deux semaines plus tard, il a reçu, coup sur coup, une lettre de deux de ses clients.

La première était de Wal-Mart, qui voulait savoir quelles substances toxiques se trouvaient dans ses produits.

La seconde était de Home Depot, qui demandait de remplir un questionnaire sur la provenance de ses matériaux.

C’est ce que j’appelle l’effet percolateur.

C- Consommateurs

Les consommateurs font des pressions sur les grands fabricants. Ils posent des questions sur les impacts sociaux et environnementaux de leurs activités.

B- Big businesses

Les grandes multinationales s’inquiètent de leur image. Elles voient comment un boycott ou une image de pollueur nuit aux ventes. Certaines voient leur concurrent mettre sur le marché des produits écoresponsables.

A- All businesses

Les PME, qui représentent la majorité des entreprises (all businesses), doivent remplir de nouvelles exigences pour vendre leurs produits aux grandes multinationales. Bref, les préoccupations des consommateurs percolent – lentement mais sûrement – du haut vers le bas.

La prochaine évolution industrielle est inévitable. Les dirigeants qui agissent en premier seront parmi les leaders de la nouvelle économie. Qu’attendez-vous pour commencer ?

  • Rasti

    Bonjour,

    Belle image pour illustrer la thématique. Une remarque cependant : Dans la cafetière italienne -qui sert à illustrer la hiérarchie des 3 groupes de votre propos- la percolation se fait par pression hydrique de bas en haut et non de haut en bas. Il en résulte logiquement que les lettres A et C doivent être inversées dans votre shéma. Pour preuve, vous écrivez d’ailleurs “Les consommateurs font pression sur les grands fabricants…” La pression lors de la percolation est exercée par l’eau qui se trouve, au début du processus, en bas et non… en haut.

    • http://jeansebastientrudel.com/ jstrudel

      Bon point. J’ai écris ce billet il y a bien des années maintenant (peut-être cinq ou six ans).

      En le relisant, je réalise à quel point ce concept de pression qui créer un effet domino s’est avéré. À l’époque, les PME n’étaient pas intéressées par le développement durable.

      Aujourd’hui, elle représentent plus des deux tiers de nos mandats… Résultat de la pression des grandes entreprises et des gouvernements, qui eux même sont en réaction face aux consommateurs.