Participez au projet: Donner un livre à un leader


Judith me demande: «Nos politiciens savent-ils de quoi ils parlent quand ils parlent du développement durable? J’avais discuté avec mon équipe de travail de l’idée de faire parvenir votre livre à nos deux premiers ministres et aux ministères de l’environnement. Et tant qu’à y être, de les abonner à votre blogue…»

Sa proposition me donne une idée… mais j’aurais besoin de votre aide pour que ça fonctionne.

Je ne veux pas envoyer des livres neufs aux élus parce que les chances qu’ils le lisent sont faibles. Couper des arbres pour les mettre au recyclage ne m’intéresse pas.

Cela dit, envoyer le livre peut tout de même jouer un rôle et influencer, ne serait-ce qu’un seul élu.

6 leaders, 6 livres

Voici ma proposition:

Si vous possédez un livre Arrêtons de pisser dans l’eau embouteillée et qu’il dort sur vos tablettes, donnez lui une seconde vie. Envoyez-le à un des leaders ci-dessous (avec une petite note expliquant pourquoi il devrait le lire… plus elle sera courte, mieux ce sera).

Jean Charest
Premier ministre du Québec
Édifice Honoré-Mercier, 3e étage
835, boulevard René-Lévesque Est
Québec (Québec) G1A 1B4

Stephen Harper
Premier ministre du Canada
Cabinet du Premier ministre
80, rue Wellington
Ottawa
K1A 0A2

Line Beauchamp, ministre du Développement durable du Québec

Jim Prentice, ministre de l’Environnement du Canada

Raymon Bachand
, ministre de Développement économique du Québec

Christian Paradis, ministre des Travaux publics du Canada

SVP envoyez moi un courriel à trudel(arobas)ellipsos(point)ca afin de m’indiquer à quel leader vous avez envoyé votre copie. Ainsi, on évitera d’envoyer plusieurs copies à la même personne.

Si vous connaissez quelqu’un qui a acheté le livre, envoyez lui ce billet. Si vous préférez envoyer votre livre à quelqu’un d’autre (votre patron, un dirigeant influent, etc.), dites-moi lequel afin que j”ajoute son nom à la liste.

Ce serait bien d’avoir une longue liste. Cependant, svp n’achetez pas un nouveau livre pour le donner. Ce serait contraire à l’objectif. Il y a plus de 4000 copies du livres qui circulent, je suis sûr qu’on peut en trouver six qui ne font rien.

N’oubliez pas qu’un livre peut parfois transformer une personne. Ray Anderson dit qu’il a eu une «épiphanie» en lisant le livre The Ecology of Commerce. The rest is history, comme disent nos voisins.

[ mise à jour: les noms barrés sont ceux qui ont reçu le livre. À ces noms s'ajoutent:
- Claude Béchard, ministre des Ressources naturelles du Québec
- Nathalie Normandeau, vice-première ministre du Québec
Je vous encourage à participer et à me faire suivre la personne que vous avez choisi.]