Le secret du pâté chinois


Pour faire un bon pâté chinois, il ne suffit pas d’assembler les trois étages steak, blé d’inde, patates.
Bien que les ingrédients sont déjà cuits lorsqu’on les placent en étage, c’est au cours de la cuisson au four que les saveurs se mélangent. C’est ça le secret de ce goût unique.

C’est aussi le secret d’une démarche de développement durable réussie. Malheureusement, les gestionnaires qui prennent le virage passent trop souvent à côté.

La presque totalité des démarches sont limitées à une série d’actions qui visent soit à réduire l’empreinte environnementale, soit à améliorer les retombées sociales.

Autrement dit, c’est comme si les gestionnaires ne prenaient que des ingrédients à droite et à gauche, sans les mélanger. Résultat: le DD manque de saveur.

Exemples:

  • Les grand détaillants ont tous une marque de produit Éco, mais généralement pas de politique d’approvisionnement responsable.
  • Les municipalités adoptent des règlements pour obliger les automobilistes à éteindre leur moteur à l’arrêt, mais ils n’ont pas de plan stratégique en développement durable.
  • Une quantité inombrable de gens invitent à ne pas imprimer les courriels dans leur signature, mais la proposition en pièce jointe ne tient pas compte des principes du développement durable.

Bien sûr, intégrer une approche de développement durable dans les pratiques quotidiennes de gerstion est un exercice de longue haleine. C’est un changement de culture qui passe par l’adoption de nouvelles habitudes.

En ce sens, pour reprendre mon image du pâté chinois, il est possible que nous ne soyons qu’à l’étape de cuire le steak, le blé d’inde et les patates séparément. La prochaine étape sera de les assembler en étage et de les cuire ensemble.

Concrètement, cela signifie par exemple que:

  • si votre VP finances présente encore ses chiffres sur une seule ligne (au lieu du tripple bottom line),
  • si vos vendeurs ne peuvent pas expliquer clairement les avantages concurrentiels de vos produits ou services,
  • si vos ressources humaines embauchent sans mettre de l’avant les valeurs de l’organisation, et
  • si vos acheteurs n’ont pas intégré des critères de performance environnementale et sociale…

…Il est temps de passer d’une approche par projet à une approche intégrée du développement durable.

Pourquoi? Parce que c’est là que se situe le réel potentiel de création de richesse du développement durable. En fait, je dirais même plus, c’est la définition même du développement durable.

N’oubliez pas: le secret est dans le mélange des saveurs.