Pour qui voter?

Je dois l’admettre: je suis un mou.

Alors que les bureaux de scrutin ouvrent un peu partout au Québec, je ne sais toujours pas pour qui voter.

C’est pourquoi j’aimerais avoir votre aide.

Selon vous, pour qui devrais-je voter et pourquoi? 

Cette question est d’autant plus significative que j’habite dans une des trois circonscriptions de Montréal où tout va se jouer au fil d’arrivée (Crémazie).

Pourquoi suis-je indécis?

Dans ma vie, j’ai voté pour à peu près tous les partis: les grands partis comme les partis secondaires en passant par les partis marginaux dont personne n’a entendu parlé.

J’ai suivi cette campagne électorale comme un peu tout le monde, et j’ai consulté les sites de chacun des quatre partis – PQ, PLQ, CAQ et QS.

Si je n’arrive pas à me faire une idée, c’est que chaque parti propose des choses intéressantes.

J’aime les positions environnementales de Québec Solidaire, mais je me reconnais plus dans la plate-forme économique des Libéraux.

Outre la Charte, que je n’endosse pas, le Parti Québécois propose de bons programmes sociaux, sauf je me reconnais davantage dans la position identitaire des Caquistes.

De plus, je dois dire que la hausse de la dette m’inquiète beaucoup, et seule la CAQ propose de s’y attaquer sérieusement.

Mais voilà! J’ai aussi une bonne raison de NE PAS voter pour l’un ou l’autre de ces partis.

Le Parti Québécois

Le PQ m’a beaucoup déçu. Le discours d’inauguration de Pauline Marois était pourtant au-delà de mes attentes. Mais ce n’était clairement que ça, un discours. À part la fermeture de Gentilly et le frein mis au gaz de schistes, rien de sa vision d’une économie verte n’a transpiré depuis.

Pire, il n’était pas question dans ce fameux discours d’une Charte des valeurs. Et encore, si cela avait été fait en fonction des valeurs réelles du parti… Mais non.

Chantal Hébert et Vincent Marissal nous apprenent qu’il ne s’agissait que d’une basse manoeuvre stratégique électoraliste. C’est exactement le genre de politique qui nous rend cynique et que je déplore.

Les Libéraux

Pour moi, il est tout simplement inimaginable de remettre au pouvoir les Libéraux: comment croire qu’ils sauront remettre de l’ordre en matière de lutte à la corruption? Jean Charest n’est plus là, c’est vrai, mais la culture qui règnait alors n’a pas changé d’un iota.

S’il y a une vision dans ce parti, elle m’échappe encore.

Québec Solidaire

Québec solidaire est le seul parti qui a une vision ambitieuse et intégrée de création d’emploi et de développement économique fondés sur les principes de développement durable.

Mais je ne me reconnais tout simplement pas dans toutes les dépenses qu’ils proposent… Aussi justifiée soient-elles, j’ai l’impression que la question de la dette n’est pas sur leur radar, et cela m’inquiète.

Coalition Avenir Québec

J’adore le Projet Saint-Laurent. C’est le genre de vision – articulée, ambitieuse, constructive – que j’aimerais voir dans chaque programme de parti. Mieux encore, imaginez si la campagne électorale se faisait sur ces visions? Malheureusement, ce n’est pas ça qui semble gagner des élections (parlez-en à Richard Bergeron).

Cela dit, la CAQ me fait peur. Je n’ai pas confiance en son slogan «moins de bureaucratie et plus de services»… Il y a de la pensée magique là dedans. Mais là où il me perd réellement, c’est avec sa philosophie pour relancer l’économie: on baisse les taxes pour relancer la consommation.

Un parti marginal

Le parti Vert est celui vers lequel je me tourne le plus régulièrement quand vient le temps de voter pour un parti marginal.

Je me dis qu’au moins, la contribution monétaire que le parti recevra grâce à mon vote lui permettra de faire de la recherche et de critiquer ou d’exposer des dossiers importants en matière d’environnement.

Je n’arrive cependant pas à me résoudre à voter pour un parti alternatif cette fois-ci, ni à voter blanc. L’enjeu est réel, et je suis dans une circonscription où mon vote pourrait faire la différence.

Voter stratégique? Oui, peut-être…

La course dans Crémazie se fait entre Diane De Courcy (PQ), notre députée actuelle, et Marie Montpetit (PLQ). Si cette dernière a des chances de l’emporter, c’est qu’il y a un troisième candidat d’impact, avec André Frappier (QS), qui a une réelle possibilité de faire une percée.

Alors, que feriez-vous à ma place? 

Pour qui devrais-je voter et pourquoi?

Vous connaissez mon intérêt et mes valeurs pour un développement durable… Et si vous lisez régulièrement ce blogue, j’aimerais beaucoup entendre votre réflexion.

J’admet être un électeur moyen. Je ne suis proche d’aucun parti et, outre ce qui est paru dans les journaux et au deux débats télévisés, je ne me suis pas informé davantage.

Peut-être donc avez-vous des arguments à me proposer qui m’ont échappé jusqu’ici.

Quelques centaines d’électeurs auront l’occasion de lire vos commentaires aujourd’hui, donc votre opinion a le potentiel d’en influencer plusieurs.

Exprimez-vous dans la section commentaires ci-dessous, je vais lire toutes vos interventions. SVP évitez la partisannerie… Présentez-nous des opinions réfléchies, des faits et des analyses sérieuses.

Je prévois voter entre 18h et 20h ce soir… Au plaisir de vous lire.

Merci de partager ce billet via Facebook, Twitter ou Google plus si vous trouver que ça peut en aider d’autres…

–JS

PS: Je considère que voter est plus qu’un droit, c’est un devoir. Ne gaspillez pas votre temps à encourager les lecteurs ici à ne pas voter.
  

  • Un ami

    QS pour la vision. Tu n’as pas à t’inquiéter pour la gestion économique, car ils ne seront pas en charge du budget. Inversement, une victoire de QS dans Crémazie amène plus de crédibilité et de force à cette vision de QS.

  • Véronique
    • jstrudel

      Mais qu’en est-il du vote stratégique dans ma circonscription?

  • Patrick Michaud

    Bonjour, je vous propose le PQ, simplement pour leur laisser la chance de démontrer ce qu’Ils peuvent faire sur une plus longue période. 18 mois c’est cours pour évaluer un gouvernement, surtout minoritaire. Les libéraux ont eu plusieurs années au pouvoir, nous pourrions évaluer le PQ à plus long terme.

    • jstrudel

      J’avoue que 18 mois n’est pas suffisant pour faire une évaluation des résultats.

  • Hélène

    “Que vos choix reflètent vos espoirs et non vos peurs” – Nelson Mandela.

  • Yvan

    Personnellement, je souhaite de tout cœur qu’on élise un
    gouvernement minoritaire. Il faut laisser la commission Charbonneau arriver au bout de cette histoire. De plus, la nouvelle règle de financement des partis politiques devrait réduire substantiellement le risque de dérapage. Courage!

    • jstrudel

      Intéressant. Si je comprends bien cette logique, je devrais voter PQ?

  • Véronique Corriveau

    Québec Solidaire! Leurs chances d’être au pouvoir demain sont complètement nulles, mais en leur permettant d’avoir deux ou trois sièges à l’assemblée, madame David pourra teinter les décisions du parti au pouvoir. Elle l’a fait dans le passé et à permis d’apporter des réflexions judicieuses à certains sujets, majoritairement sur l’environnement. Le vote pour QS assure d’avoir quelqu’un à l’assemblée qui va ramener des sujets qui tombe souvent dans l’oublie (environnement, enjeux sociaux, etc).
    Le vote pour QS n’en est pas un pour élire madame David comme première ministre, mais pour permettre de nuancer les propos du parti qui sera au pouvoir.

    • jstrudel

      Merci Véronique.

  • stefbrodu

    Voter pour son coeur !
    C’est la seule façon d’agir selon ses convictions / besoins et d’en sortir grandi ! Peu importe l’issue des élections.

    • jstrudel

      Ça fait longtemps Stef.. Merci.

      • stefbrodu

        Alors qu’est-ce qui t’empêche de continuer ?

  • Steph

    A mon avis, la gestion de la dette est l’enjeu majeur. Voici un lien qui montre en temps direct la dette du Québec http://www.iedm.org/fr/57-compteur-de-la-dette-quebecoise
    Seul la CAQ est crédible sur ce thème.

    • jstrudel

      Je partage ton inquiétude à ce sujet, Stéphane.

      Mais on ne peut ignorer l’autre dimension de la dette: la dette environnementale que nous laissons à nos enfants et à nos petits enfants.

  • Patrick

    Je ne sais pas pour qui tu dois voter, mais voici le commentaire que j’ai posté su fb tantôt :

    « Voter, c’est stratégique. Ça permet aux partis de recevoir des fonds pour nous représenter, défendre nos droits et faire avancer notre société. Pas le vote stratégique, car il ne permet que le mode binaire et il étouffe les autres partis. Allez voter en grand nombre! »

    Voici un lien vers un article d’Ariane Krol en ce sens : http://plus.lapresse.ca/screens/457a-0ca4-53397501-9b3b-5b09ac1c6068|_0.html

  • Stephanie

    C’est sure que j’aurais vous demander pourquoi si il y a la possibilité du vote par anticipation vous ne l’aviez pas faite encore.
    Je doute un peu sur votre incertitude, mais disons que je l’accepte, je vous conseille de faire un bilan de vos espoirs , de vos projets d,avenir et comme vous ne manquez pas de vision je suis sure que le choix du vote sera à l’endroit du parti qui correspond au mieux à
    vos aspirations de vie personnelle et professionnelle.
    Je peux allez , même vous inciter d’aller voter sans attendre le 6:00pm ,car vous allez risquer vous retrouver dans une ligne d’attente :).
    Allez y votez car la pluie est annoncé pour le début de la soirée, et sa pourrait diluer votre volonté !

    • jstrudel

      Stéphanie, je suis vraiment sincère face à mon incertitude. (Sinon, à quoi bon écrire ce billet?) Et si vous suivez ce blogue, vous savez que l’honnêteté et la transparence sont au coeur de mes valeurs.

      Cela dit, merci de votre conseil. Je n’ai jamais pensé faire ce genre d’exercice personnel avant de voter… probablement fort utile. Je m’engage à l’essayer, c’est probablement ce qui m’aidera le plus.

      Chose certaine, vous n’avez pas à vous inquiéter, je vais voter sans faute. Je n’ai jamais fait défaut et je n’ai pas l’intention de commencer aujourd’hui.

  • Eve Marguerite Poirier

    Personnellement, je vais voter pour Quebec Solidaire.

    Peut-être ne mentionnent-il pas la dette, mais ils mentionnent comment ils compte créer des emplois et faire fructifier l’économique du Quebec en passant par une économie verte.

    Donc, en améliorant l’économie, on peut s’occuper de la dette.

  • Nom

    Je me sens exactement pareille! Je rêve d’un système à 2 tours (comme en France) qui permettrait aux autres options de mieux s’exprimer, et peut-être même du vote obligatoire (comme en Australier, 20$ d’amende!!) mais trêve de rêveries, c’est auj. qu’il faut voter. Ce que j’écris, je me l’écris aussi à moi-même: vote avec ton coeur, suis ton désir, suivre ce qui t’allume et non ce qui te fais peur ou t’inquiète et ce qui suscite en toi l’inquiétude, le doute ou la peur. Je suivrai mon coeur cette fois-ci: ce qui me stimule et m’allume le plus! pas la peur, l’inquiétude, la stratégie… je les vois sont comme une espèce de diversion. Un peu philosophique comme conseil mais voilà ce qui me guidera lorsque j’irai voter ce soir.

    • jstrudel

      Merci de ce commentaire bien senti.

  • Marie Montpetit

    Jean Sébastien,

    Voici, en toute objectivité, pourquoi tu devrais voter pour moi, Marie Montpetit, candidate libérale dans Crémazie 🙂

    1. Tout d’abord évacuons la supposée culture de corruption… Il y a des individus fautifs probablement dans tous les partis; ils seront jugés et sanctionnés comme il se doit! Mais il n’y a aucune “culture”de quelque nature que ce soit ni dans mon entourage ni dans le parti! Pour ma part, je peux vous assurer de ma totale et entière intégrité et de ma sincère volonté que l’on fasse le nettoyage nécessaire pour redonner confiance aux électeurs. Je ne tolèrerai personnellement aucun agissement répréhensible.

    2. Le parti Liberal du Quebec est un parti progressiste qui a guidé le Quebec dans son émancipation depuis plus de 145 ans (droit de vote des femmes, révolution tranquille, l’instruction obligatoire, gratuité de l’école primaire et secondaire, création du ministère de l’éducation (1ere étape de la laïcisation de l’état), l’assurance-maladie, le régime des allocations familiales, l’aide juridique, la proclamation du français comme langue officielle du Québec, la Charte québécoise des droits et libertés de la personne, la loi sur le développement durable, etc.) Aucun autre parti ne peut se vanter d’avoir autant fait pour le Québec! La grande majorité des réformes sociales du Québec sont l’héritage des libéraux! Nous en sommes fiers et entendons poursuivre dans la même voie. Encore demain nous pourrons continuer d’améliorer la société Québécoise.
    3. Le parti libéral a des orientations et une vision claire mais cependant nuancées! Nos adversaires au contraire tendent a verser dans les extrêmes ce qui est loin d’être souhaitable! La CAQ propose des coupures drastiques et irréalistes et QS propose des dépenses non moins réalistes. Quant au PQ, il met de l’avant une charte qui divise la société et un référendum dont personne ne veut.

    4. Quant a Diane de Courcy, on ne doit pas réélire une ministre de l’immigration qui a brillé par son absence pendant 18 mois alors que le débat de la charte était a l’avant plan de son gouvernement. Elle n’a pas eu le courage de se prononcer ne serait ce que pour amenuiser les tensions et porter un message d’accueil clair aux nouveaux Québécois.

    5. Quant a moi, en ce qui concerne vos champs d’intérêt, je viens de compléter une maîtrise en environnement. L’environnement est donc bien évidemment au cœur de mes préoccupations. Je suis d’ailleurs convaincu que le défi du 21ème siècle est le défi écologique et que nous devons être proactif dans ce dossier et visionnaire dans nos décisions. J’ai d’ailleurs participé a la rédaction des engagements en environnement du parti libéral que nous avons présentés la semaine dernière et qui ont salués notamment par Steven Guilbault.

    Voilà, j’espère avoir pu éclairer un peu ta lanterne! Sur ce, je te souhaite une bonne réflexion et surtout d’aller voter moi 😉

    • jstrudel

      Merci Mme Montpetit d’avoir pris le temps d’écrire.

      Il y a là matière à réflection. (et bravo de vous présenter. Peu importe le parti, vous avez toute mon admiration pour cela).

  • Francine

    Avec tout ce qui s’est dit et ce qui se fait pour stopper la corruption, je crois sincèrement que tout ça est affaire du passé. Et je ne crois pas du tout que les péquistes soient plus blancs que les libéraux dans cette honteuse affaire. De toute façon, si j’ai bien compris, c’est surtout au niveau municipal que ça se passait. Moi aussi j’aime bien certaines idées de la CAQ. Mais j’ai décidé de voter stratégique parce que je veux sortir le PQ avec sa charte, son référendum et son impact négatif sur l’économie. Bref, je voterai libéral, car je crois qu’ils sont les seuls qui peuvent remettre la machine économique en marche. N’oublions pas que c’est l’une des 3 composantes du DD et que si l’économie est malade, les entreprises vont mettre le DD et l’environnement sur le “back burner”…